Jerry computer : un ordinateur mais pas comme les autres…

19 septembre 2014

Jerry computer : un ordinateur mais pas comme les autres…

Rien n’est plus innovant de construire quelque chose à partir de récupération, ou de fabriquer un objet à partir de rien. Et surtout, de fabriquer une chose qui n’a jamais existé. Permettez-moi de vous présenter Jerry, un jerrycan, un bidon, ou appelez ça comme vous voulez (même en votre langue maternelle). Qu’est ce je disais déjà ? Ah oui je veux vous présenter Jerry, un ordinateur mais pas comme les autres. Bien qu’il ne soit pas d’origine tchadienne et qu’il a déjà presque cinq (5) ans, il est toujours d’actualités et restera toujours une innovation.

Photo de Jerry, crédit photo: khudary
Photo de Jerry, crédit photo: khudary

Mais comment je vais définir Jerry ? Dans sa définition la plus simple, un Jerry est un ordinateur low-cost (c’est-à-dire à bas coût), construit à partir des matériels informatiques récupérés, montés dans un bidon de vingt (20) litres et sur lequel tourne un système open source (libre).

Origine de Jerry.

Il n’est pas évident qu’un ordinateur soit toujours un ensemble des composants enfermés dans un boîtier métallique, le projet Jerry DIT (Jerry Do It Together) voit la technologie d’une autre façon et souhaite mettre en application les valeurs présentées dans son manisfesto. C’est-à-dire la démocratisation du savoir. C’est ainsi que Jerry est né à Paris en 2011 à la suite d’une collaboration entre Hedera Technology, une start-up créée par Antoine Casting et Jérémie Bourdoncle, et trois (3) étudiants en design : Laure Guilledou, Xavier Auffret et Chemsedine Herriche. C’est un ordinateur fabriqué à partir de pièces informatiques recyclées et d’un jerrycan. Les makers de Jerry DIY (Jerry Do It Yourself) se sont constitués en communauté : c’est la communauté Jerry Clan.

Les avantages d’un Jerry.

En parlant des avantages, Jerry en a plusieurs. Grâce à sa construction avec des matériels informatiques récupérés, il contribue à la lutte contre la pollution environnementale ( 50 millions de tonnes de déchets électroniques dans le monde, 18 % de déchets sont recyclés). Ensuite, sa fabrication en équipe favorise la transmission de savoir et de savoir-faire. Il est aussi accessible financièrement par rapport à un ordinateur normal et par rapport aux fonctionnalités qu’il apporte. Et en fin Jerry est propulsé des logiciels libres.

La naissance de Jerry au Tchad.

Abdelsalam Safi, un jeune passionné des TIC et surtout des logiciels libres, avait mis en place un petit laboratoire où ses étudiants viennent faire des recherches (dans le domaine de TIC bien sûr), partager des idées … et, qui avec le temps avait découvert sur le net des gens qui fabriquaient des ordinateurs avec des bidons et des matériels issus de la récupération. Aussitôt toute l’équipe est informée et elle s’est référée sur le site web et le blog de la communauté JerryClan.

Après trois semaines des récupérations des composants, des tests et de découpage, un Jerry Computer a vu le jour : c’est le premier Jerry né au Tchad.

Partagez

Commentaires